Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 00:00

pg

E-MAGES---Logo-FdG.png

 

 

Communiqué  d’Ensemble et du Parti de Gauche

Membres du front de Gauche

 

Nous aurions souhaité nous investir dans une démarche collective pour les élections départementales des 22 et 29 mars.

Malheureusement, nous prenons acte de la décision du candidat sortant et du Parti communiste qui le soutient de se démarquer une nouvelle fois des déclarations nationales du Front de Gauche et de leur contenu. En effet, malgré nos demandes, aucune concertation n'a été entreprise avec les autres composantes du FDG (partis politiques ou citoyens membre du FDG) et c’est finalement par voie de presse que nous avons appris le nom des candidats et constaté que la campagne était déjà engagée.

Défenseurs d’une 6ème république de renouveau, portant haut les valeurs de démocratie et d’engagement citoyen, pour nous, la forme relève du fond. Nous constatons que la démarche empruntée par le candidat communiste ne correspond pas à ce que nous souhaitons porter lors de ces élections. Des candidats qui ne s'appliquent pas les principes de la 6ème république que nous voulons, ne peuvent se réclamer du Front De Gauche. Comment défendre un renouveau démocratique en s'appuyant sur des méthodes partisanes du siècle dernier?

En adoptant cette manière de faire qui n’est pas à la hauteur des enjeux départementaux et nationaux, la section locale du PCF tourne le dos aux déclarations nationales du Front de gauche et au soutien que le PCF y apporte.

 

Nous ne souhaitons pas ajouter à la division et à la confusion, c’est pourquoi nous ne présenterons ni ne soutiendrons aucun candidat pour le scrutin des 22 et 29 mars 2015.

 


Repost 0
Published by pgevrycorbeil - dans sur notre circonscritpion
commenter cet article
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 18:21

5-mai 5842REFONDER l’EUROPE – L’HUMAIN d’ABORD : est-ce
possible ?

Avons-nous la possibilité, la force, les idées pour changer l’Europe ?
Quel est le sens des élections européennes du 25 mai pour celles et ceuxqui refusent les politiques d’austérité ?

Discutons-en !
Réunion publique à EVRY
Lundi 19 mai – 20h30
Salle Bexley, rue Montespan
Avec :
· Philippe Rio (Maire de Grigny) et
· Mounia Benaili (Conseillère municipale de Juvisy),
candidat-te sur la liste Front de gauche Ile de France conduite par          Patrick Le Hyaric et Raquel Garrido

Ont déjà annoncé leur participation :
· Farida Amrani (conseillère municipale d’Evry),
· Elisabeth Gauthier (co-responsable de la fondation du Parti de la Gauche européenne), Pascale Prigent (Conseillère municipale PG de Corbeil Essonnes)
· Gérard Birebent et Michel Nouaille (responsables du PCF de Corbeil-Essonnes et Evry),Etienne Pericat (conseiller municipal PG d’Evry) Bruno Piriou(Viceprésident du Conseil Général del’Essonne), Ulysse Rabaté (candidat du Front de gauche aux dernières législatives), Jacques Simon (Conseiller municipal d’Evry, Ensemble ! /Front de gauche), un-e représentant-e de Syriza

Les listes que présentent en France le Front de gauche et dans les autres pays
européens les composantes de la Gauche européenne disent tous ensemble

 NONà l’Europe de l’austérité, de la finance, du démontage de la démocratie.

OUI à l’Europe de la coopération, d’un nouveau type de développement, de la justice sociale et de la solidarité. Pour orienter l’argent en priorité vers l’emploi, à commencer par celui des jeunes, les salaires, les dépenses sociales, les services publics, les investissements utiles. Oui A une Europe actrice de la paix sur le continent et dans le monde. Ce qui oblige de combattre partout en Europe les idées de la Droite et de l’extrême droite. Et de dire clairement à Hollande, Valls et aux autres responsables socio-démocrates que le changement, c’est autre chose, et c’est une nécessité pour sauver nos sociétés et l’UE.
Ensemble en Europe, nous pouvons changer le rapport de force. Les élections
2014 diffèrent des élections précédentes. Partout en Europe, les peuples cherchent à résister contre l’austérité, à faire reculer la logique destructrice en cours. Cela nous rapproche, cela crée du commun. Cela s’exprime à travers des luttes sociales et politiques, des propositions alternatives de plus en plus largement partagées.

Nous ne sommes pas seuls à vouloir changer, refonder l’Europe sur de nouvelles bases. Dès que dans un des pays de l’UE une majorité de gauche arriverait au pouvoir, cela changerait la donne partout.

5-mai-5832-300x200.jpgPour symboliser nos luttes et ambitions communes, nous avons choisi de
proposer comme candidat commun à la présidence de la commission européenne Alexis Tsipras, Le leader de Syriza, principale
force alternative en Grèce.

Dans plusieurs pays, les composantes de la Gauche européenne ont progressé. La bonne nouvelle pourrait être une augmentation sensible du nombre de députés de notre groupe GUE/NGL au parlement européen qui portent l’Humain d’abord, un nouveau projet européen.

Ainsi chaque voix pour la liste Front de gauche en France gagne en efficacité,
contribue à cet effort commun. Cela vaut la peine de discuter ?

Repost 0
Published by pgevrycorbeil - dans sur notre circonscritpion
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 21:14

Quelques images de la réunion d'hier soir à Corbeil-Essonnes sur l'acte 3de la décentralisation Merci a Alan Daniel le photographe de la soirée

 

0009160 0009127

_0009157-copie-1.jpg 0009165

0009178 0009210

 0009213 0009202-copie-1

0009233 0009190-copie-1

 

0009169 0009173

 

0009254 0009223

0009216 0009191

00092730009206

00091860009226

0009180

 

 

 

Repost 0
Published by pgevrycorbeil - dans sur notre circonscritpion
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 11:02

FdG Place au peuple Logo 2À la fin de cette période électorale, il est intéressant de regarder les résultats et l’évolution du score du Front de Gauche dans la 1ere circonscription de l’Essonne. Je n’ai pas pour habitude de jouer les autruches et de me mentir à moi-même et aux autres en publiant sur ce blog et je ne vais pas commencer aujourd’hui. Beaucoup de chiffres compose ce billet ce qui peut paraître rébarbatif, mais c’est un exercice nécessaire à l’analyse des résultats.

Le résultat de la présidentielle fut plutôt satisfaisant même si la dynamique finale avait fin par grisé un peu les militants qui commençaient à rêver d’un score plus élevé. Le positif c’est que la dynamique a pris, que le Front de Gauche s’est réellement inscrit dans le paysage électoral français comme la deuxième force de Gauche et comme une force en progression.   Les législatives viennent de mettre en avant un gros défaut dans notre système électoral et le côté antidémocratique du scrutin majoritaire à deux tours. Cela nous est démontré par la répartition des sièges à « Gauche » qui ne représentent vraiment pas le pourcentage de voix obtenues par les différentes composantes de cette « Gauche » lors de cette élection.

Sur notre circonscription maintenant, je dirais que ce n’est pas terrible, bien sûr comparé au score du PCF de 2007 c’est une progression et cela nous montre que le FDG cela marche. Mais au regard de la dynamique des présidentielles c’est un petit échec il faut bien le reconnaître. Toutes les communes de notre circonscription n’ont pas la même évolution, il est donc bon de regarder de plus près ces évolutions.   Depuis la création du Front de Gauche fin 2008 après la naissance du Parti de Gauche, nous avons vécu plusieurs scrutins.

Tout d’abord les élections Européennes le score national du Front de Gauche était de 6,32 %, celui sur la région de 6,05 % et pour notre département il était de 7,04 % que constations-nous dans nos 6 communes, 2 étaient au-dessus de ces scores Lisses avec 7,99 %, Villabé avec 10,99 % et Corbeil-Essonnes avec 11,64 %.

Voyons ensuite les élections régionales : Le score national était de 5,84 %, celui d’Ile de France de 6,55 % et celui de l’Essonne de 6,51 %. Dans nos communes Bondoufle 4,42 %, Corbeil-Essonnes 11,26 %, Courcouronnes 5,51 %, Évry 6,40 %, Lisses 6,01 % et Villabé 10,99 %.

Lors des présidentielles nous étions satisfaits de la progression sur la circonscription avec un score de 14,23 %, donc supérieur au score national qui rappelle le fut de 11,10 %, supérieur aussi aux scores régionaux de 11,84 % et départemental 12,26 %. Par Ville cela donnait les scores suivant Bondoufle 9,81 %, Corbeil-Essonnes 15,77 %, Courcouronnes 11,89 %, Évry 14,93 %, Lisses 13,47 % et Villabé 15,49 %.

Alors, nous pouvions pour l’élection législative espérer un score proche des 10 % sur la circonscription, puisque nationalement le recul fut de 4,19 %.Malheureusement, ce ne fut pas le cas, le score de 7, 7 % fut bien sûr légèrement supérieur au score national 6,91 %, mais un recul de 6,53 % sur la circonscription ne peut que nous amener à regarder d’où viens cette faiblesse du résultat. À Bondoufle le FDG réalise un score de 4,39 % soit pratiquement le score obtenu lors des élections régionales et un point de moins qu’aux Européennes, Courcouronnes un léger mieux par rapport aux Européennes et aux régionales avec 6,41 %, A Lisses un recul par rapport aux Européennes, mais un score presque identique aux régionales avec cette fois 5,92 %, A Évry 7,70 % une légère augmentation du score des régionales et des Européennes,  Recul de plus d’un point par rapport aux Européennes et aux régionales a Villabé 9,49 % et surtout prés de deux points de recul pour Corbeil-Essonnes sur les scores des élections régionales et Européennes.

Le résultat en gros retrait de notre circonscription est donc en grande partie dû à la ville de Corbeil-Essonnes. Il va donc falloir réfléchir à ce qui n’a pas fonctionné sur notre circonscription et surtout sur ne de deux pus grande ville de la circonscription et qui subit un recul bien trop important.

La ville de Corbeil-Essonnes lors des élections précédentes le score était supérieur aux scores nationaux de 4,67 % pour les présidentielles et de 5, 32, et 5,42 % pour les européennes et les régionales hors cette fois les scores n’est supérieur que de 2,98 %. Nous allons devoir travailler bureau par bureau pour comprendre ce phénomène, mais aussi nous attaquer aux autres causes de cette faiblesse.

Faire progresser le Front de gauche dans cette ville passera j’en suis sur, par une volonté de rassembler les forces qui le composent , les structurer de manière à ce que toutes s’y retrouvent respectées et considérée. Si ces conditions ne sont pas remplies, je crains que le score ne s’affaiblisse encore, alors que les habitants de Corbeil-Essonnes soutiennent depuis longtemps notre démarche et qu’ils méritent que nous construisions un Front de Gauche digne de l’espérance donnée lors des présidentielles.

Repost 0
Published by pgevrycorbeil - dans sur notre circonscritpion
commenter cet article