Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 11:06

Camarades goalois défenseurs de buts inavoués d’un Colysée du rugbygate, par temps de corruption sur terre d’Essonne, serions-nous plutôt au cœur d’une dérive éthique majeure de classe politique comme évoqués par des médias, telle est la question à se poser ? A qui profite le ticket d’entrée avant l’ouverture ? Camarades goalois, votre langue est de bois d’oligarque néo-libéral en affirmant la création de 8 à 10.000 emplois alors que le nombre d’évènementiels sera moins de 26 / an par comparaison avec le Stade de France situé à 1km du périph alors que nous sommes à 30km! Alors que de nombreux projets d’arènes sportives se montent au cœur de Paris ! Faut-il rééditer un France-Galop-Flop où  lapins de garenne remplacent les chevaux ! En ces temps austères pour tous et os’terre pour quelques rongeurs de classe, il est difficile de voir clair dans la construction des financements partenariat privé, partenariat public-privé, contrat de service public. Mais voyons, la réalité est bien différente, à l’observation de notre « Colysée de la santé », notre hôpital Eiffage en Partenariat Public Privé où notre loyer passe de 31 millions à 52 millions en un tour de passe-passe ! Que le personnel est viré aux goutte à goutte ! Que le bio-nettoyage n’est que peau de chagrin ! Au rythme imposé il ne sera bientôt que bâtiment vide où des logements sociaux s’y planifieront pour le compte du privé !

 

A tantôt_Jo Ymer

Repost 0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 18:11

Régie publique de l’eau Evry-Centre-Essonne : le PG reste vigilant ! Le Parti de Gauche (PG) de la 1טre circonscription de l’Essonne se félicite du choix des élus communautaires d’Evry-Centre-Essonne pour le principe du passage en régie publique de la distribution d’eau. Depuis prés d’un an les éluset les militants du PG 91 ont cherché convaincre les citoyens et les élus des avantages d’une telle décision tant à travers l’expertise publique offerte par la régie des Lacs de l’Essonne, présidé par Gabriel Amard, que par un travail actif au cפtי du collectif pour la régie publique. Toutefois, nous restons attentifs א la mise en place de cette régie. L’expertise a montré qu’une baisse de la facture allant jusqu'à 30% est possible dans la communaué d’agglomération. De mème, l’avantage d’une régie publique est de pouvoir faire de l’eau un vיéritable bien commun accessible à tous à travers la gratuité de l’abonnement, et des premiers mètres cubes d’eau. La déconnection de la distribution de l’eau et des logiques de marché permet aussi la mise en place de tarifs progressifs, incitant à une consommation plus raisonnable d’eau pour mieux rיépondre aux impératifs écologiques. Enfin, cette régie doit aboutir à la crיation d’un service public local gé0rer de manière démocratique avec des reprיésentants des usagers dans le comité d’orientation. Pour le Parti de Gauche, le sens d’un passage en régie publique et de rompre avec les logiques pratiquées par les anciens délégataires"

Repost 0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 10:20

Ce tract est distribué par plusieurs organisations dont le Parti de Gauche:

NOS ÉLUS LOCAUX DOIVENT-ILS EN CONFIER LA GESTION
À UNE MULTINATIONALE

OU BIEN

CRÉER UNE RÉGIE PUBLIQUE POUR S'EN OCCUPER DIRECTEMENT, COMME À VIRY-CHATILLON ET DANS D’AUTRES COMMUNES DE TOUTES TENDANCES ?

 

CELA MÉRITE BIEN UN DÉBAT 100% PUBLIC

C'EST LE SENS DE LA PÉTITION
QUE NOUS VOUS INVITONS À SIGNER
 
Pourquoi une pétition pour exiger un débat public ?

 

parce qu’il y a urgence

 

1.

Le marché passé par la Communauté d’agglomération avec la Société des Eaux de l’Essonne, filiale de la multinationale GDF-SUEZ se termine en 2012.

Nos élus locaux vont donc avoir une décision importante à prendre : confier à nouveau la gestion de l’eau à une multinationale pour 10 ou 20 ans de plus ou bien choisir une gestion 100% publique (par la création d’une régie publique).

 2.

C’est fin juin que les élus représentant nos communes au Conseil de  communauté décideront si l’agglomération met le cap sur la création d’une régie publique ou si elle lance un appel d’offres pour confier la gestion de l’eau au privé.

 3.

A Viry-Chatillon où la Communauté d’agglomération voisine a « remercié » Véolia et choisi decréer une régie publique, le prix du m³ d’eau a baissé de 37% le 1er janvier 2011





C'est pourquoi nous proposons aux citoyens de l’Agglomération d’Evry Centre-Essonne de demander, par voie de pétition, le débat public indispensable avant un choix de cette importance.



 



Ci-dessous l’offre de coopération de Gabriel Amard,

Président de la Communauté d’agglomération

des Lacs de l’Essonne (Grigny et Viry-Chatillon)

qui a créé une régie publique de l’eau

entrée en activité le 1er janvier 2011

 





L'eau n'est pas une marchandise et grâce à nos amis Boliviens, l'ONU a désormais adopté cette position au nom de la communauté internationale. Le travail de fond entamé sur ce sujet par Danielle Mitterrand et sa fondation a payé.

Pourtant, en France, trop souvent encore, l'eau est source de profits. C'est pourquoi j'ai décidé de sortir de la gestion privée et de créer une régie publique pour gérer l'eau potable sur le territoire de la Communauté d'Agglomération que je préside. On nous avait promis les pires difficultés, pourtant nous y sommes parvenus sans encombre. Au contraire, cela permet bon nombre d'avancées :

4    associer les habitants à sa gestion et ainsi sensibiliser à l'économie de la ressource ou au fait que l'eau du robinet est entre 600 et 900 fois moins chère que l'eau minérale en bouteille ;

4    offrir les premiers litres d'eau indispensables à la survie, supprimer l'abonnement et toute part fixe ;

4    dissocier le prix du service de l'eau selon qu'elle est à usage familial ou à usage professionnel ;

4    établir un tarif progressif et non plus dégressif par rapport à la consommation ;

4    multiplier par 6 les investissements annuels sur le réseau, afin d'en limiter les fuites et de maintenir un réseau en bon état pour les générations futures ;

4    baisser de 37 % la facture malgré tous les points que je vous ai indiqués ci-dessus.

Aujourd'hui, je propose aux élus des communes environnantes de profiter de ce mode de gestion. Fort de l'expérience acquise, je propose de mettre à leur service une expertise publique pour passer en régie publique. J'ai d'ores et déjà tendu la main aux présidents des communautés d'agglomération d'Evry Centre Essonne et du Val d'Orge, respectivement Manuel Valls et Olivier Léonhardt. A terme, c'est même un outil commun de gestion publique qui pourrait être envisagé, prenant en charge le service de l'eau de sa potabilisation jusqu'à sa distribution.

 

A Viry-Chatillon, le 5 février 2011
Gabriel AMARD

 

Repost 0